Sur les starting-blocks…

J’ai le sentiment qu’en France, faire du Bénévolat est moins populaire qu’en Irlande (et probablement en Angleterre ou aux US…). Du moins, j’ai vu moins de pubs à ce propos.

Donc certaines personnes pourraient se demander: Pourquoi payer pour être bénévole? On n’est pas rémunérés et en plus de cela, il faut payer pour partir?

Bon, une fois sur le projet, quelqu’un viendra vous accueillir à l’aéroport. Le logement et la nourriture sont aussi fournis par l’organisation locale. Ils vous donneront une session d’orientation qui consiste à vous donner les lignes principales de la Culture & quelques mots dans la langue locale. On vous donnera aussi des explications sur le fonctionnement des moyens de transports afin que vous puissiez vous rendre de votre logement à votre lieu de travail par vos propres moyens. S’il est possible de marcher jusqu’au lieu du projet, alors quelqu’un vous accompagnera pour vous montrer le chemin la première fois. Toutes les questions pratiques que vous pourriez avoir pourront être posées durant cette session d’orientation. Aussi l’organisation d’accueil met en place un numéro d’Urgence pour vous, afin que vous puissiez appeler si quelque chose arrive, disponible 24 heures tous les jours. ainsi que le support qui va avec. En d’autres mots, c’est pour cela que vous payez. Attention, les billets d’avion ne sont pas inclus.

Maintenant, le jour que vous avez attendu avec tant d’imptatience est finalement arrivé. Vous êtes remplis de sentiments divers. La curiosité, et dans mon cas, un rêve devenait réalité (l’Inde), et des questions plein la tête. Vous espérez avoir imaginé tous les scenarios possibles lors de la phase de préparation, afin de faire face à toutes sortes de choses une fois à l’étranger.

Advertisements

On the starting blocks…

My feeling is that, in France, Volunteering is less popular than in Ireland (and probably England, US…). At least I’ve seen less ads about it.

So some people may wonder: Why paying to go Volunteering? We are not getting paid, and on top we need to pay?

Well, while on the project, someone will welcome you at the airport. Also the accommodation and food are provided by the host organization. They also take you for an orientation session which consists in giving you the main lines of the Culture & some words of the local language.  Some explanations of how means of transport work will be given to you so that you can manage on your own from your accommodation place and your work place. And in case you can walk to the project, they will also show you the way by walking with you the first time. Any practical things you want to ask, you can ask at that orientation session. Also the host organization will put an Emergency number for you to be able to reach in case something happens, which will be available 24 hours every day and the support behind it. In other words,  that is what you are paying for. Be careful, flights are not included!

Now the day you have been waiting for with excitement has finally arrived. You are filled with mixed feelings. Curiosity, and in my case, a dream was about to become reality (India), and questions all over the head. You hope you have imagined all the possible scenarios in the preparation phase, in order to face all sorts of things once abroad.

Préparation de votre expérience

Une fois que vous aurez décidé que vous voulez faire partie de ces chanceux et partir, il vous faudra trouver une ONG qui prendra bien soin de vous.

J’ai regardé cela sur internet, et après en avoir sélectionné une ONG (uniquement une impression…), j’ai vérifié sur le site de la Chambre de Commerce pour voir si l’ONG y était enregistrée. Mon choix s’est porté sur EIL Ireland. EIL signifie Experiment in International Living, et je peux vous dire que j’avais raison! C’est une organisation formidable! (www.eilireland.org)

Après avoir rempli un formulaire, et avoir passé l’épreuve d’entretien téléphonique, où le personnel, à travers des questions, essaie de définir si vous bénéficierez de l’expérience à l’étranger, vos attentes pour le projet, puis répondre à toutes les questions qui peuvent vous venir à l’esprit, etc.

S’ils décident que vous êtes un bon candidat, alors il est temps pour vous de penser au côté pratique des choses pour votre voyage, comme par exemple prendre RV avec votre médecin de famille pour les vaccins, réunir une petite pharmacie d’urgence, et ce dont vous avez besoin pour le projet.

Si vous voulez apporter des vêtements à donner, n’hésitez pas! Au moins vous saurez où cela va, pas comme les “boîtes à fringues” que l’on trouve en Europe, où on ne sait pas exactement qui est derrière le concept et où vont nos affaires. Aussi, si vous allez travailler avec des enfants, des cahiers et des stylos seront toujours les bienvenus!

Ou si vous allez apporter quelque chose aux gens des Bidonvilles, je me souviens qu’ils étaient enchantés avec des petits savons que j’avais apportés.

Evidemment, ce n’est obligatoire, mais quoi que vous puissiez apporter aux gens de votre nouvelle communauté, cela les touchera! 🙂

Preparing for the experience

Once you have decided you wanted to be among the lucky people and do it, you need to find a reliable organization to take good take of you.

I checked that up on the internet, and once I had selected one (only trusting a feeling I had…), I checked on the Chamber of Commerce’s website to see if the said NGO was registered.

I have chosen EIL Ireland. EIL stands for Experiment in International Living, and I can tell you my feeling was right! It is a brilliant organization! (www.eilireland.org).

After filling in a form and having a telephone interview, where the staff, through questions, try to find out if you will benefit from the experience abroad, what your expectations are about the project, answer any question that comes to your mind, and so on.

If they decide you are a good candidate, then it is time for you to think about practical things for your trip, like taking an appointment with your GP for vaccines, gather a small pharmacy to bring with you (first aid is enough) and what you might need for your project.

If you would like to bring clothes to give out, just do it! At least you know where it goes, not like the clothes boxes we have in Europe where we do not really know who’s behind the concept and what they do with our stuff.

Also if you intend to work with Childen, copy books and pens will always be welcome! Or if you want to bring Slum people something, I remember they were delighted with the soaps I had brought.

Of course, you don’t have to, but anything you may bring will touch the people you will meet in your new community 🙂

Faire du Bénévolat, une façon différente de Voyager

En tant qu’ancienne bénévole, je me sens faire partie des personnes les plus privilégiées sur cette Terre, c’est une expérience tellement enrichissante!

En réalité, n’importe qui peut devenir bénévole. Il suffit d’un peu d’intérêt pour d’autres pays & cultures, un esprit ouvert, la volonté d’apprendre (quoi que ce soit!), la volonté d’aider. Aucune compétence particulière n’est nécessaire, vous trouverez toujours un projet qui vous convient, quelque soit votre âge.

Certaines personnes embarquent pour l’aventure quand elles sont jeunes et utilisent leur année sabbatique par exemple, d’autres profiteront d’une interruption de carrière ou en ressentiront le besoin une fois retraitées.

C’est une magnifique expérience humaine où chaque matin au réveil, vous savez que vous allez apprendre quelque chose sur ce Monde dans lequel nous vivons: un nouveau mot, une nouvelle spécialité culinaire, une nouvelle tradition, quelque chose sur vous-même où même rencontrer de nouvelles personnes…

Volunteering, a different way of Travelling

As an ex-Volunteer, I feel part of the privileged people on Earth, it is such an enriching experience!

Anyone can become a Volunteer, really. Only interest in other countries & cultures, an open mind, the will to learn (anything!), the will to help, are needed. No specific skills are necessary, you would always find a project that suits you whatever age you are.

Some people enroll for the adventure when they are young and use their gap year to do it for example, others would have a career break or would feel the need even once they are retired.

It is a wonderful human experience where you wake up every morning knowing you will learn something about the World we live in: a new word, a new culinary specialty, a new custom, something about yourself, or even, meet new people…