L’affection en Inde

Le 22 mai, le peuple Irlandais va voter OUI ou NON au Mariage Gay. Cela me rappelle une de mes toutes premières expériences, quelques heures seulement après l’atterrissage à l’aéroport de Mumbai, en attendant mon vol pour ma destination finale, Jaipur, la Ville Rose.

J’étais assise dans le hall moderne de l’aéroport de Mumbai, la section pour les vols internationaux, en train de lutter pour ne pas m’endormir, car un bébé avait pleuré tout le long du vol de Londres Heathrow à Mumbai et je ne m’étais pas vraiment reposée. Donc lire n’était pas une solution, je serai tombée dans les bras de Morphée, or j’étais toute seule avec ma valise, pour prendre soin de moi-même. Alors je regardais le mouvement dans le bâtiment. Parmi les voyageurs, j’ai vu 2 hommes, j’en ai déduis qu’ils étaient du personnel de l’aéroport par leur uniformes, qui se tenaient par la main.

Je savais déjà que dans la Culture Indienne, les couples ne se montrent pas d’affection en public: se tenir par la main, se prendre dans les bras, plus généralement se toucher, et s’embrasser ne sont pas considérés comme un comportement approprié.

C’est la raison pour laquelle, ces 2 hommes se tenant la main m’a surprise. Alors plus tard, une fois dans ma Communauté Indienne, j’ai posé la question à ce propos et ma supposition était juste : ces hommes n’étaient pas un couple gay, mais des amis très proches. Dans ce cas précis, se tenir la main est acceptable (des personnes de même sexe) et en effet, très commun en Inde. Cependant, ils devaient être en pause, autrement ce n’est pas professionnel, m’a-t-on dit.

Cela voudrait-il dire qu’il est acceptable de démontrer l’AMITIE en public, mais pas l’AMOUR ?

Bon, alors dans l’esprit des Indiens, la raison pour cela est qu’aucun comportement ne devrait susciter l’excitation sexuelle sur la voie publique. Dans le Code Pénal Indien, offenser les autres par des « actes obscènes » est considéré comme criminel et peut-être puni de 3 mois de prison ou une amande, ou les deux. Par « Actes obscènes », ils désignent plus généralement les signes d’affection publics.

Ces choses-là devraient définitivement rester dans la sphère privée, à la maison, derrière des portes fermées.

Je ne dirais pas que c’est la bonne chose à faire mais, après avoir assisté à l’autre extrême dans l’Ouest, je comprends malgré tout d’où ils viennent avec cette idée, mais bien sûr cela va ici bien trop loin.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s