Expérience au Cinéma Raj Mandir

Rajmandir front

Les Indiens ont besoin de rêver. L’industrie cinématographique les aide à rêver. Une croyance commune laisse à penser que les films Indiens sont seulement des films romantiques. Faux ! Il y a, comme dans n’importe quel pays, des films à suspense, des comédies, des films dramatiques, etc. Mais il est vrai que dans une société où le mariage forcé et le mariage arrangé sont toujours bien présents, les Indiens ont besoin de rêver de tomber amoureux, et de choisir la personne avec qui ils vont vivre pour toujours.

Pour cette raison, ceux qui n’ont pas tant d’argent que cela vont très souvent essayer d’économiser pour une séance de cinéma de temps en temps…pour échapper à une réalité qui peut parfois être très dure.

L’organisation d’accueil amenait ce groupe qui était à Jaipur seulement pour une séance d’orientation (qui partait ensuite pour d’autres endroits en Inde) au cinéma pour voir un film Hindi, « Singh is King » (Singh étant un nom populaire Indien). Amit et Gaurav m’en ont parlé et m’ont demandé si je voulais aller avec eux, et j’ai décidé de les rejoindre.

Le cinéma s’appelle Raj Mandir (le Temple Raj, en Hindi), pas loin de M.I. Road, l’avenue principale de Jaipur. Très central.

La première chose qui m’a surprise est que les Hommes et les Femmes ne font pas la queue dans la même file pour acheter leurs billets. Il y a 2 files différentes et 2 guichets. C’est-à-dire qu’un couple qui va au cinéma ensemble ne peuvent pas acheter leurs billets ensemble. C’est quelque chose qui ne m’était jamais venu à l’esprit avant de le voir de mes yeux.

Une fois que vous avez votre billet, vous pouvez entrer dans le bâtiment, après avoir montré votre ticket à la porte d’entrée.

L’intérieur du cinéma est comme un palace, et il y a beaucoup d’espace devant la porte principale pour que les gens attendent avant que la salle s’ouvre, quelques minutes avant le film.

18

Quand le personnel ouvre la salle, tout le monde court prendre les places qu’ils désirent et peu de temps après le film commence.

Vous savez, en Europe, une fois que les lumières sont éteintes, tout le monde se tait pour laisser les autres écouter le film ?

En Inde, c’est beaucoup plus joyeux ! 🙂 Chaque fois qu’un acteur très populaire apparait à l’écran,  les gens crient et sifflent. C’est leur moment, ils veulent se relaxer, laisser le stress quotidien en dehors du cinéma et s’exprimer !

Comme vous le savez peut-être les films Indiens ont beaucoup de musique. Et cette musique dans les films sont les tubes qu’ils écoutent à la radio, tout le monde connait les chansons.

Alors il se peut qu’ils connaissent la chanson avant meme de voir le film, et quand la chanson arrive dans le film, ils se mettent à chanter avec les acteurs, tout fort ! Bon, en fait ce ne sont pas les acteurs qui chantent, seulement du playback.

Cela donne une belle ambiance, et d’une certaine façon, ils partagent quelque chose avec le reste de l’audience dans la salle.

…et c’est mon sentiment général sur le temps que j’ai passé en Inde…il ne s’agissait la plupart du temps que de partage !

 

 

Advertisements

Cinema experience at Raj Mandir

Rajmandir front

Indian people need to dream. The film Industry helps them to dream. Common belief is that Indian cinema are only romantic films. False! There are, like in any other country: thrillers, horror, comedies, dramas and so on. But it is true that in a society that forced marriage and arranged marriage, Indians need to dream about falling in love and choosing the person they will live with forever.

For that reason, those who do not have that much money in India, will very often try to save for a cinema session from time to time…to escape a reality that can sometimes be hard.

The host organization was bringing this group that was in Jaipur only for the orientation session (then going to volunteer in some other parts of India) to the cinema to see a Hindi film, “Singh is King” (Singh, being a popular Indian name). Amit and Gaurav told me about it and asked if I wanted to go with them and I decided I would join.

The cinema is called Raj Mandir (Raj Temple, in Hindi) not far from M.I. Road, the main avenue in Jaipur. Very central.

The first thing that stroke me is that Men and Women do not queue in the same file. There were 2 different queues, and 2 different counters. Meaning that a married couple going to the cinema together cannot buy their tickets together. It is something that never came to my mind before seeing it with my eyes.

Once you have your ticket, then you can enter in the building, after showing it to the man at the door.

The inside of the cinema is like a palace and there is a lot of space near the front door for people to wait that the room opens, a few minutes before the film starts.

18

When the staff opened the doors, everybody ran into the room to get the seats they wanted, and shortly after the film started.

You know the way it is in Europe, once the lights are switched off, people are supposed to be quiet to let the others listen to the film?

In India it is much more cheerful 🙂 Every time a very popular actor appears on the screen, people shout, or whistle. That is their moment, they want to relax and let the pressure outside the cinema, and express themselves!

As you may know Indian films have loads of music…and that is also why they last most of the time around 3 hours! The music in the movies is the music they have on radios, everyone knows the songs.

So they might even know the songs before the films and when the song comes up during the film, they will freely start singing with the actors, at loud! Well in fact the actors do not sing themselves, it is just playback.

I feel it makes it a great atmosphere, they share something with the rest of the audience in the room.

…and that is the feeling I had about India in general…it was mainly about sharing all the time.