Bikaner, la ville du Chameau

La raison pour laquelle il n’y a que très peu de touristes étrangers à Bikaner est qu’il n’y a pas d’aéroport. Le plan cependant c’est d’en avoir un de construit bientôt. D’après les locaux, la majorité des visiteurs étrangers sont Espagnols ou Italiens.

Ici le Fort est une propriété de la famille Royale mais ils vivent ailleurs. Le Fort est là juste dscn2532.jpgpour que les touristes puissant le voir et l’argent récolté (billets d’entrée) va pour la restoration du Fort, consolidation de l’édifice, et donner une nouvelle vie aux peintures murales. Cette ville est reconnue pour son école de Peinture Botanique, et les étudiants de cette école aident à la restoration du Fort.

Pendant la visite, on a rencontré un groupe de Français et mon guide m’a dit, un grand sourire aux lèvres, que leur guide est un de ses élèves, en écoutant attentivement ce qu’il disait. L’élève en question tournait le dos mais dès qu’il  eût terminé, il a vu mon guide s’est senti géné, et a joint ses 2 mains en signe de respect pour son “guru” (un professeur, quelqu’un qui vous enseigne quelque chose), qui l’a complimenté sur son travail.

En passant je lui ai dit: “Vous parlez très bien le Français!” et il a souri, content du compliment. Son Guru m’a expliqué qu’il a appris le français à l’Alliance Française de Bikaner, et qu’il a étudié quelques mois en Suisse. Il était son neveu. Mon guide passé lui-même pas mal de temps dans la partie Italienne de la Suisse (Tessin/Ticino) et a des amis à Lugano (magnifique endroit, au passage!)

Puis j’ai eu le choix entre deux visites: des temples Jains ou l’Institut de Recherche du Chameau. J’ai pris l’option 2 et ai appris tellement sur la centaine de chameaux vivant ici!

Un chameau vit environ 25 ans. Il devient mature vers 3 ou 4 ans pour un femelle,  et 5 ou 6 ans pour un  male.

Les 3 différentes races sont:

– le chameau de Bikaner: très grand, couleur brune, de longs cils.

– le chameau de Jaisalmer: un peu plus petit, brun clair

– le chameau du Gujarat (Gujarat est un état de l’Inde): blanc, pas une race réputée

Dans un des parcs, on a vu seulement des femelles avec leurs bébés, sous leurs ventres en train de les nourrir.

L’institut est comme une petite ville, plusieurs bâtiments pour chaque but précis, et autour, de l’herbe verte et des fleurs. Des scientifiques, chercheurs, vétérinaires … travaillent mais aussi des entraîneurs qui connaissent très bien le comportement des chameaux, leur font faire de l’exercice physique pour qu’ils soient en forme, et les entraînent pour des courses.

Les sujets les plus étudiés du moment sont les maladies de la peau et les problèmes de dentition, qui sont les maladies les plus courantes dans la vie du chameau.

Et..oh! J’ai fait une découverte incroyable: les chameaux en hiver, adorent l’odeur du tabac! Est ce que vous saviez ça? Est-ce pour cela que les cigarettes Camel (la société pour laquelle je travaille) utilise le logo du chameau? Bon c’est ce qu’on m’a dit. Je suis sûre que cela surprendrait beaucoup de mes collègues de travail. Le fait a été prouvé, mais la raison qui l’explique reste à être démontrée.

Parlons d’argent maintenant….un chameau coûte habituellement 5000 USD, et un chameau bien entraîné par exemple, 10 000 USD!

 A Bikaner, le chameau est souvent utilisé pour les objets souvenirs: vous trouverez beaucoup d’objets en os de chameau (on m’a certifié que le chameau n’était pas tué dans cette optique, mais ils “recyclent” les os après une mort naturelle) et de la laine de chameau. Pour cela, la laine de la nuque du chameau est réputé pour être de très bonne qualité, car le poil est plus doux. Vous trouverez aussi des écharpes en Pashmina (la race de mouton duquel la laine est prélevée), Baby Pashmina (encore plus douce), et d’Antilope.

Pour cela on appellee Bikaner “la ville du Chameau”, et maintenant vous savez pourquoi!

Comme précédemment mentionné, la signature de Bikaner est l’art floral, et j’ai eu la chance de rencontrer Raju Swami. Son nom ne vous dit peut-être rien, c’était mon cas, mais il a peint une pièce qui a été exposée aux Galleries Lafayette à Paris. On se sent honoré d’y être visiteur dans son studio privé. Il a aussi fait quelques cartes pour UNICEF qu’il m’a montrées.

Il travaille avec de la peinture faite de pierres précieuses et avec des pinceaux en queue d’écureuil ce qui lui permet de dessiner des choses bien dans le détail. Il m’a montré un arbre qu’il a peint qui comptait 17 000 feuilles! Il en peignait tous les jours et comptait ce qu’il avait dessiné chaque jour….ce qui demande une patience folle…que je n’ai certainement pas…

Il m’a parlé des concours qu’il avait gagné et des prix. Dans son studio, il y avait aussi des articles de journaux et magazines, même un journal français.

9 étudiants viennent tous les jours dans son studio et y exposent également. Les gens qui s’y arrêtent pouvaient acheter des peintures s’ils veulent. J’ai acheté une de ses pièces, une fleure bleue qu’il m’a gentiment dédicacée! Merci Raju!

Voici son site, avec l’art floral: http://rajuswamiart.com/Flowers/

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s